Présente
LES CONTES DE LA LUNE VAGUE APRES LA PLUIE
Ugetsu monogatari
(1953)

Loading...
Realisateur:
Scénariste:
Matsutaro Kawaguchi, Yoshikata Yoda
Origine Scénario:
Akinari Ueda
Directeur Photo:
Kazuo Miyagawa
Décorateur:
Kisaku Ito
Compositeur:
Fumio Hayasaka.
Monteur:
Mitsuzô Miyata.

Date de sortie en france: 23/05/2018
Genre: Drame,
Durée:

La guerre civile. Deux villageois, l'un paysan, l'autre potier, se séparent de leur famille ; le premier pour devenir samouraï et le second pour devenir célèbre dans son art et riche…

Le titre complet du film - souvent appelé LES CONTES DE LA LUNE VAGUE - est LES CONTES DE LA LUNE VAGUE APRÈS LA PLUIE. Le titre original peut se traduire littéralement par "Les Contes de la lune pâle du mois d'août". Outre les deux nouvelles de l'écrivain Akinari Ueda, publiées en 1776, le film adapte aussi - de façon très libre - une nouvelle de Guy de Maupassant, "La Décoration". En dépit de son caractère historique, et de ses références au Japon médiéval, ce film touche profondément tous les publics, car il est nourri de notions essentielles, simples, universelles : pièges de la puissance temporelle, horreur de la guerre, séductions trompeuses de l'imaginaire, esprit de sacrifice, immortalité de l'âme. Lion d'argent au Festival de Venise en 1953 (ex aequo avec LES VITELLONI, LE PETIT FUGITIF, MOULIN ROUGE et THERESE RAQUIN), il est aujourd'hui classé - dans plusieurs référendums internationaux comme un des dix plus grands films du monde. Certaines séquences (la traversée du lac Biwa, l'apparition de la princesse dans la foule du marché, le retour du potier au logis), toutes traitées en longs plans d'ensemble et soutenues par une musique envoûtante, sont demeurés célèbres. Pourtant, Mizoguchi n'était pas entièrement satisfait de son film, auquel il préférait son précédent, LA VIE DE O-HARU, FEMME GALANTE, lui meme lauréat du Lion d'argent à Venise. LES CONTES DE LA LUNE VAGUE APRES LA PLUIE est pourtant, selon Éric Rohmer, "le chef d'oeuvre de Mizoguchi, le chef d'oeuvre du cinéma japonais, un des plus beaux films de l'histoire du cinéma."

Recette :

  • Telerama :
  • Jean Tullard :