Présente

MADAME PORTE LA CULOTTE
Adam's Rib
(1949)
  • Telerama :
  • Jean Tullard :


Distribution

Spencer Tracy
Katharine Hepburn
Judy Holliday
Tom Ewell
David Wayne
Jean Hagen
Clarence Kolb
Eve March

Equipe de Tournage

Réalisateur ............................................ George Cukor
Scénariste ............................................ Garson Kanin
............................................ Ruth Gordon
Directeur photo ............................................ George J. Folsey
Décorateur ............................................ Cedric Gibbons
Compositeur ............................................ Miklós Rózsa
Producteur ............................................ Lawrence Weingarten
Monteur ............................................ George Boemler

Sortie : 3 Novembre 1950
Long métrage 35mm / noir et blanc
Genre: Comédie,
Durée: 1h40m

New York. Une jeune femme, mère de trois enfants, tire sur son mari qu'elle a suivi, pour le surprendre, jusque chez sa maîtresse. Le mari n'est que blessé. Un couple d'avocats célèbres, Adam et Amanda Bonner, qui s'aiment comme des tourtereaux quoiqu'ils en aient largement dépassé l'âge, vont voir leur vie bouleversée par ce fait divers. En effet, tandis qu'Adam est chargé, en tant qu'assistant de l'avocat général, de défendre la victime, Amanda prend résolument contact avec l'accusée et veut la défendre…

Sixième film des neuf tournés par le couple Tracy-Hepburn de 1942 à 1967. C'est le deuxième des trois qu'a dirigés Cukor et le plus brillant de tous. Les Kanin ont imaginé un scénario qui équilibre savamment la description de la vie intime du couple et l'intrusion d'un élément social (le féminisme) que Cukor traite avec humour mais sans dérision. Et de toute façon, chez lui, les femmes ont toujours le dernier mot. Il s'ingénie à présenter la guerre des sexes et la justice comme une sorte de théâtre mouvementé et complexe, vision qu'il perfectionnera dans Les Girls. L'essentiel étant ici l'interprétation et la chaleur particulière qui émane d'un couple unique, Cukor se met entièrement à leur service: il utilise une technique de plans fixes souvent très longs, qui, tout en restant invisible, serre de près les acteurs et, par la durée, par la disparition maximun du montage, obtient d'eux le meilleur. Célèbre plan fixe de sept minutes pour l'interrogatoire de Judy Holliday, (dans ses grands débuts cinématographiques) par Hepbum. C'est le modernisme de ce film - il n'accentue pas les moments forts, mais amène, leur force et leur vérité à surgir d'elles-mêmes aux yeux du public dont l'attention est stimulée par les moyens les plus sobres.

Recette :
Entrées en France : 715 400