Emaus Films S.A.
Présente


BLACK EMMANUELLE
Emanuelle nera
(1975)


Distribution

Mae Jordan/Emanuelle ............................................ Laura Gemser
Ann Danieli ............................................ Karin Schubert
Gianni Danieli ............................................ Angelo Infanti
Richard Clifton ............................................ Gabriele Tinti
William Meredith ............................................ Venantino Venantini
Isabelle Marchall

Equipe de Tournage

Réalisateur ............................................ Bitto Albertini
Scénariste ............................................ Bitto Albertini
............................................ Ambrogio Molteni
Directeur photo ............................................ Carlo Carlini
Décorateur ............................................ Alberto Boccianti
Compositeur ............................................ Nico Fidenco
Producteur ............................................ Mario Mariani
Monteur ............................................ Vincenzo Tomassi

Sortie : 18 Avril 1976
Long métrage 35mm / couleur / Eastmancolor
Genre: Erotique,
Durée: 1h30m

Une jeune métisse est invitée au Kenya par un couple de planteurs.

Emmanuelle étant un des gros succès de 1974, il était presque naturel que de rusés faiseurs transalpins s’intéressent au filon. C’est Adalberto (ou Bitto) Albertini, lui aussi ancien chef-opérateur, qui s’en charge : il reprend les ingrédients du film de Just Jaeckin (exotisme et liberté de mœurs), engage une actrice d’Emmanuelle 2 (la très gracieuse Laura Gemser, née en Indonésie), adopte un pseudo français et, pour éviter les procès, orthographie le nom de son héroïne avec un seul m. Malgré un exotisme de pacotille et des péripéties sentimentales confuses, le résultat réserve son lot de petits plaisirs : la beauté des actrices, la formidable musique easy listening de Nico Fidenco (la chanson-titre s’imprime définitivement dans la mémoire) et aussi, pour les plus déviants, quelques moments délicieusement incongrus — la séance photo où Karin Schubert sautille nue au ralenti ou la scène de coucherie montée en parallèle avec des plans d’un bec de pompe à essence dans un réservoir. A noter que le film compte trois acteurs en commun avec La folie des grandeurs de Gérard Oury : Venantino Venantini (aperçu aussi dans Les Tontons flingueurs ou Le Corniaud), Karin Schubert (Allemande ayant débuté dans des pornos danois qui revint au X dans les années 80) et Gabriele Tinti, ancien jeune premier à la carrière étonnamment hétéroclite (on le vit, entre autres, chez Robert Aldrich, Jean Girault, Mario Bava ou Glauber Rocha…). En 1976, il épouse Laura Gemser (qui avait été la compagne de D’Amato) ; ils tourneront une vingtaine de films ensemble

Recette :