Otto Preminger Films
Présente


L'HOMME AU BRAS D'OR
The Man with the Golden Arm
(1955)
  • Telerama :
SELECT * FROM SceanceCine WHERE lien LIKE'174' AND dt>='22/08/2019' AND lieu LIKE'0' ORDER BY dt

Distribution

Frank Sinatra
Kim Novak
Eleanor Parker
Arnold Stang
Darren McGavin
Robert Strauss
George E. Stone
Doro Merande
John Conte

Equipe de Tournage

Réalisateur ............................................ Otto Preminger
Scénariste ............................................ Walter Newman
............................................ Lewis Metzler
Origine de scénario ............................................ Nelson Algren
Directeur photo ............................................ Sam Leavitt
Décorateur ............................................ Joseph Wright
Compositeur ............................................ Elmer Bernstein
Producteur ............................................ Otto Preminger
Monteur ............................................ Louis R. Loeffler
Concepteur générique ............................................ Saul Bass

Sortie : 4 Juillet 1956
Long métrage 35mm / noir et blanc
Genre: Drame,
Durée: 2h00m

Frankie Machine est de retour de Chicago : il a passé six mois à l'hôpital de Lexington où il a suivi une cure de désintoxication. Il retrouve son quartier et ses amis, comme Sparrow, heureux de constater qu'il ne se drogue plus. Frankie a appris à jouer de la batterie et doit passer une audition. Zosh, sa femme, infirme à la suite d'un accident de voiture, cherche à le persuader qu'il gagnera mieux sa vie en retournant jouer au poker dans le tripot voisin tenu par Schwiefka. Louie, le revendeur de drogue, offre ses services à Frankie qui refuse…

À l'époque, John Garfield avait acheté les droits du roman de Nelson Algren, mais n'avait pu les utiliser en raison du sujet "tabou" : la drogue. En effet le Code Hays sévissant à Hollywood depuis 1924 déclarait : "Le trafic de la drogue ne doit être évoqué sous aucune forme; son existence ne doit pas être mentionnée, pour ne pas éveiller l'attention des spectateurs". Producteur indépendant, Preminger passa outre. Il avait déjà fait scandale avec LA LUNE ÉTAIT BLEUE en 1953, où était abordé franchement le problème de la nymphomanie et où l'on trouvait dans le dialogue des mots comme "enceinte" ou "vierge" ! Preminger fut accusé de prêcher en faveur de la drogue. Après une longue bataille, les "Artistes Associés" démissionnèrent de la MPAA (Association des Producteurs, soumise au code Hays) et distribuèrent le film... qui fut cependant écarté de la sélection américaine au Festival de Cannes ! Contacté par Preminger, Frank Sinatra avait accepté avant d'avoir lu le script en entier. Son interprétation lui valut une "nomination" à l'Oscar.

Recette :
Entrées en France : 593 700