Présente

LA MOMIE
The Mummy
(1932)
  • Telerama :
  • Jean Tullard :


Distribution

Boris Karloff
Zita Johann
David Manners
Edward Van Sloan
Arthur Byron
Bramwell Fletcher
Noble Johnson

Equipe de Tournage

Réalisateur ............................................ Karl Freund
Scénariste ............................................ John Balderston
Origine de scénario ............................................ Wilcox Putnam
............................................ Richard Schayer
Directeur photo ............................................ Charles Stumar
Décorateur ............................................ Willy Pogany
Producteur ............................................ Carl Laemmle Jr.
Monteur ............................................ Milton Carruth

Sortie :
Long métrage 35mm / noir et blanc
Genre: Fantastique,
Durée: 1h10m

Dans les ruines de Thèbes en 1921, sir Joseph Whemple et le professeur Muller découvrent la momie d'Im-Ho-Tep, grand prêtre du temple de Karnak. En lisant imprudemment à haute voix le manuscrit sacré de Toth, Ralph Norton redonne vie à la momie qui s'empare du papyrus et part dans le désert. Norton devient fou. Dix ans plus tard, Frank Whemple, le fils de sir Joseph, aidé par un étrange égyptien, Ardath Bey, exhume la momie de la princesse Anck-es-en-Amon et la fait transporter au Musée du Caire…

Le personnage de la momie vivante fut par la suite exploité un bon nombre de fois au cinéma jusqu'à la nouvelle version britannique en couleurs, LA MALÉDICTION DES PHARAONS (The Mummy, 1959/T. Fisher). Avec le succès de LA MOMIE, Karloff entra définitivement dans la corporation des grands comédiens du fantastique. Le masque qu'il porte ici, créé par Jack Pierce, était composé de tranches de viande, de boue et de collodion... Karl Freund était un célèbre directeur de la photographie d'origine tchèque qui s'était illustré brillamment en Allemagne dans l'École Expressionniste (il signa entre autre la photo de METROPOLIS). Venu aux États-Unis, il poursuivit parallèlement une carrière d'opérateur et de réalisateur, dirigeant notamment la seconde version des MAINS D'ORLAC (1935) avec Peter Lorre. Il avait tourné plusieurs scènes supplémentaires qui illustraient les différentes réincarnations de la princesse aux premiers âges de la Chrétienté, à l'époque des Vikings, sous la Révolution Française. Ces séquences ne furent pas intégrées au montage définitif. On trouve le nom de l'adaptateur et scénariste John Lloyd Balderston (1889-1954) aux génériques d'œuvres célèbres comme FRANKENSTEIN (1931), LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN (1935) et LES MAINS D'ORLAC (1935).

Recette :