James Bond

Loading...
Etat:  
 
Acteur:   Daniel Craig 

BIO : (né le 2 mars 1968) à Chester. est un acteur britannique et le sixième acteur à interpréter officiellement le rôle de James Bond au cinéma. Il a fait ses débuts en tant que James Bond dans le 21e épisode de la série, Casino Royale, salué par la critique[2]. Il a joué dans le 22e épisode des James Bond, Quantum of Solace, Casino Royale, Skyfall et Spectre.

Après le divorce de ses parents lorsqu'il a 4 ans, Daniel Craig va vivre chez ses grands parents où il passe une enfance tranquille. C'esty à l'âge de 16 ans en 1984 que Daniel Craig fait ses débuts au théâtre dans le National Youth Theatre à Londres, puis est dimplômé à l'école Guildhall School of Music and Drama, lieu où il a rencontré de nombreuses futures personnalités, dont Ewan Mac Gregor.

Mais si Daniel Craig était resté sur les planches, nous ne l'aurions probablement jamais vu dans le rôle de l'agent secret. C'est en 1991, à 23 ans qu'il se lance dans le cinéma avec un second rôle dans The Power of One où il incarne sergent Botha. Le succès vient à point à qui sait attendre. En 1996 le succès est au rendez-vous dans la série "Our Friends In the North" qui passe sur la BBC anglaise.

Finalement très connu du publique anglais pour ses interventions remarquées dans les films Tomb Raider (2001) et Layer Cake (2004), Daniel Craig passe inaperçu sur la scène internationnale. Mais c'est en 2005, après l'annonce de Pierce Brosnan qui arrête définitivement d'incarner James Bond, que Daniel Craig voit s'ouvrir les portes d'un succès "presque" assuré. Il signe un contrat avec la Eon Production pour jour l'agent 007 à trois reprises dont la première sera dans Casino Royale !

Pourquoi "presque" ? Car la réaction des médias à cette annonce est très mitigée. Les critiques fusent : James Bond est trop rablé, a "une tête de méchant", est trop "blond" pour être crédible. Un départ bien difficile pour une nouvelle recrue.

Mais Sean Connery défend son lointain successeur, il pense que Daniel Craig est un bon choix dans le rôle de l'agent secret. Et dès la sortie du film, les critiques cessent. Daniel Craig est à tout point remarquable, et apporte une dimension plus sombre et plus tragique au personnage, une dimension plus réaliste.

Daniel Craig enchaîne les seconds rôles dans de nombreux films indépendants, comme Elizabeth de Shekhar Kapur, nommé aux oscars, Hotel Splendide de Terence Gross ou encore Berlin Niagara de Peter Sehr. En 1998, il remporte le British Performing Award lors du Festival international d'Édimbourg pour son interprétation dans Love Is The Devil de John Maybury, avec Derek Jacobi. En 2000, il obtient le British Independent Film Award du meilleur acteur pour Some Voices de Simon Cellan Jones. Il avait auparavant déjà été nommé pour sa prestation de soldat anglais dans La Tranchée (1999) de William Boyd.

Après avoir joué le rival d'Angelina Jolie dans Lara Croft : Tomb Raider (2001), il continue sa carrière aux États-Unis dans des seconds rôles, en gangster dans Les Sentiers de la Perdition film de Sam Mendes (2002), vivant une histoire d'amour avec une femme ayant le double de son âge dans The Mother (2003) avec Anne Reid. En 2005, il est XXXX, un dealer de cocaïne dans Layer Cake avec Sienna Miller. En 2005 il intègre le prestigieux casting de Munich sous la direction de Steven Spielberg. En 2006, après avoir joué le rôle de James Bond dans Casino Royale, Craig est Lord Asriel dans l'adaptation au cinéma du roman de Philip Pullman, À la croisée des mondes : La Boussole d'or. Eva Green, qui a joué la Bond Girl Vesper Lynd dans Casino Royale figure également au casting.[3] Dans une adaptation précédente du livre, Asriel avait été précédemment joué par Timothy Dalton, un des prédécesseurs de Craig dans le rôle de James Bond.

Début 2007, Craig a exprimé son envie de jouer dans l’univers Star Trek.[4], mais le film réalisé par J. J. Abrams, sorti en 2009, ne l'intègre pas au casting.

En 2008, Daniel Craig incarne pour la seconde fois l'agent 007 dans le 22e épisode Quantum of Solace. Il joue aussi Tuvia Bielski, le personnage principal du film Les Insurgés.

A la fin janvier 2009, on apprend qu'il endosse le costume du pirate Rakham Le Rouge, dans l'adaptation de 'Tintin' : la Trilogie Tintin, réalisée par Steven Spielberg et Peter Jackson.

JAMES BOND

Désigné le 14 octobre 2005 pour devenir le sixième acteur à interpréter le rôle de James Bond au cinéma (le sixième de la série produit par EON après Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan), Daniel Craig a signé un contrat pour cinq films de l'agent secret[réf. nécessaire]. Le premier, Casino Royale, dont le tournage a commencé fin janvier 2006, est sorti le 22 novembre 2006, suivi le 31 octobre 2008 par le vingt-deuxième James Bond de la série officielle réalisé par Marc Forster[5] : Quantum of Solace.

Daniel Craig est le troisième acteur anglais[6], après David Niven et Roger Moore, à endosser le smoking de James Bond. Mais, excepté Barry Nelson qui était américain, et George Lazenby qui est australien, tous les autres acteurs sont britanniques. Son choix a déçu, voire choqué de nombreux fans de l'agent 007, certains proposant même de boycotter le film.[7] Cependant, les critiques ont fortement diminué après la sortie de Casino Royale en raison de sa représentation réaliste et plus humaine de Bond, ainsi que sa plus grande modernité.

De nombreux acteurs ont exprimé publiquement leur soutien à Craig suite aux nombreuses polémiques. Sean Connery a déclaré que Craig était « un très bon choix pour incarner 007 ».

En 2006, Craig a été nommé aux British Academy of Film and Television Arts dans la catégorie du BAFTA du meilleur acteur, ce qui constitue une première pour un acteur interprétant James Bond. Le 2 février 2007, il est également le premier acteur à gagner une récompense pour son rôle de James Bond aux Evening Standard British Film Awards, recevant la meilleure récompense d'acteur par la reine d'Angleterre.

Le 3 janvier 2008, Daniel Craig débute le tournage du 22e James Bond aux côtés de Mathieu Amalric, Gemma Arterton et Olga Kurylenko. Réalisé par le suisse Marc Forster, la sortie internationale de Quantum of Solace au cinéma est le 31 octobre 2008.