BIO : Sean Connery (James Bond dans JAMES BOND CONTRE DR NO, BONS BAISERS DE RUSSIE, GOLDFINGER, OPERATION TONNERRE, ON NE VIT QUE DEUX FOIS et LES DIAMANTS SONT ETERNELS)

Né le : 25 août 1930 à Fountainbridge, Edimbourg (Ecosse)Nom d’état civil : Thomas Sean Connery

D’EDIMBOURG AU "PACIFIQUE SUD"
Le fils de Joseph et Euphamia Connery, Thomas Sean Connery naît dans l’un des quartiers les plus pauvres d’Edimbourg. Peu de gens pourraient prévoir alors que Sean Connery deviendra un jour synonyme de classe, style, et vie luxueuse. A Fountainbridge, le quartier où Thomas Connery grandit, des familles de 6 ou 8 personnes vivent dans une seule pièce et 12 familles partagent le même lavabo. Le premier lit de Sean est le tiroir du bas d’une armoire. Sean Connery ne s’étend pas sur sa jeunesse difficile. "Je ne me suis jamais considéré comme défavorisé, dit-il, parce qu’il n’y avait rien à quoi je pouvais comparer ma situation." Il oubliait la pauvreté de sa famille en allant au cinéma autant qu'il le pouvait. Après ses années d’école, Sean commence à travailler comme livreur de lait. C’est le début d’une succession d’emplois nécessitant une grande activité physique et de l’endurance. A dix-sept ans, il entre dans la Royal Navy et sert pendant trois ans comme simple marin jusqu'à ce qu’il soit libéré à cause d’un ulcère. Retournant à la vie civile, il travaille successivement comme gâcheur, maçon, emboutisseur, apprenti imprimeur, maître nageur, et il a même poli des cercueils. Pendant un moment, Sean Connery s’oriente vers le dessin publicitaire et partage son temps entre les études et un travail de modèle dans la même école. Sa rencontre avec le monde du théâtre se fait par le plus grand des hasards. Alors qu’il est à Londres pour représenter l’Ecosse au concours de Monsieur Univers en 1950, il rencontre un concurrent qui lui conseille d’auditionner pour les chœurs de "South Pacific". Pas du tout intimidé par sa totale absence d’expérience, Sean Connery obtient la place et reçoit un salaire de 35 dollars par semaine. "Tout cet argent facile" lui monte à la tête, et, un ami acteur lui apprenant les ficelles du métier, il rejette une proposition pour jouer au football comme professionnel et décide de se faire un nom dans le show-business.

LES DEBUTS DE LA CARRIERE D’ACTEUR
En 1956, sa bonne étoile offre à Sean Connery le rôle principal dans une production télévisée en direct appelée "Requiem For a Heavyweight". Son interprétation poignante d’un boxeur saoul sur le déclin lui vaut d’autres rôles au petit écran, dans "Anna Karenine" avec Claire Bloom comme partenaire, et dans la série télévisée de la BBC "Ace of Kings". Lors du casting pour LES CRIMINELS DE LONDRES, un film à petit budget, quelqu’un lance qu’on devrait penser à un jeune acteur nommé Sean Connery. Après ce premier rôle au cinéma, d’autres suivent. En 1957, Sean Connery signe un contrat avec la 20th Century-Fox. Il joue avec Lana Turner dans LES CŒURS CAPTIFS. S’ensuivent DARBY O’GILL AND THE LITTLE PEOPLE, LA PLUS GRANDE AVENTURE DE TARZAN, et DEUX DES COMMANDOS. Après un rôle de figurant dans LE JOUR LE PLUS LONG de Darryl F. Zanuck, Sean Connery est libéré de son contrat. Un peu plus tard, il est élu par les lecteurs du London Express comme l’acteur idéal pour incarner le rôle de James Bond. Il reçoit un coup de téléphone des producteurs Harry Saltzman et Albert R. Broccoli, qui lui demandent de passer les voir pour un entretien professionnel. Il s’y rend. Les deux hommes sont tout de suite conquis par le "magnétisme animal outrecuidant" de l’acteur et lui proposent un contrat à long terme.

DOUBLE-O CONNERY
Sean Connery est un grand Ecossais bien bâti, il a un fort accent et des tatouages sur chaque bras. Il semble a priori assez éloigné de l’agent secret suave, raffiné et érudit ,avec un penchant pour les femmes et les vins de qualité décrit par Ian Fleming. Mais il obtient l’approbation de Fleming quand l’auteur des 007 l’invite au Savoy pour déjeuner, et que son autre invitée, Janet, la charmante cousine d’Ivar Bryce, dit de Sean Connery qu'il a "le truc". Dans un entretien avec le magazine Playboy quelques années plus tard, Sean Connery se rappelle sa réaction quand il a décroché le rôle. "Passé la surprise, et en y réfléchissant bien, je ne voulais pas le faire, car je voyais que ce serait le premier film d’une série, si ça marchait, et je n’étais pas sûr de vouloir m’investir dans un contrat de cette nature. Les contrats vous étouffent, et je voulais être libre." Habillé par le réalisateur du film, Terence Young, qui emmène Sean Connery chez son propre tailleur de Saville Row avant le tournage, ce dernier assimile instantanément le rôle. Dans les semaines qui suivent la sortie de JAMES BOND CONTRE DR NO, Sean Connery reçoit des milliers de lettres de fans par semaine, et James Bond, le personnage que Sean Connery incarne avec tant d'aplomb cynique, devient un phénomène. Sean Connery devient une star mondiale... il n’est plus un homme libre. "Je ne veux pas être James Bond tout le temps, dit-il, cela m’irrite lorsque les gens m’appelle Bond en dehors des prises." Avant de tourner GOLDFINGER, Sean Connery déclare qu’il voudrait travailler avec un réalisateur comme Alfred Hitchcock. Albert R. Broccoli passe un coup de fil, et Sean est bientôt engagé pour jouer dans PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE. Après avoir travaillé avec le maître du suspense, Sean Connery revient à 007 avec un calme confiant. "Si j’ai la possibilité de jouer d’autres rôles, alors je me soucie guère d’être catalogué comme James Bond, déclare-t-il alors. En fait, j’ai un bon nombre d'autres films prévus pour les deux ans qui viennent."

QUITTER BOND
L'abandon de Sean Connery du rôle qui l’a rendu célèbre est lent et empli d’hésitations. Sean Connery a apprécié le tournage du film LA COLLINE DES HOMMES PERDUS en 1965, son premier film sous la direction du célèbre reconnu Sidney Lumet. Les exigences des James Bond l'agacent aussi de plus en plus. Le tournage de ON NE VIT QUE DEUX FOIS s’étend sur six mois, et, assailli par la presse japonaise, Sean Connery commence à penser que "ce qui avait commencé comme un rôle sympathique devient un monstre de Frankenstein". Les frustrations de Sean Connery parues dans la presse reflétaient simplement ses sentiments envers le contrat qui le liait avec Saltzman et Broccoli. Sean Connery demande alors à être associé à la production de tous les James Bond à venir. Saltzman et Broccoli refusent. Après le tournage du film, Sean Connery abandonne le rôle. "Sean portait un pull et un jeans quand il est venu nous voir la première fois, dit Broccoli. Nous avons fait de lui un homme élégant et une star internationale, mais s’il ne veut plus jouer James Bond, c’est son affaire." Les années suivantes, Sean Connery joue un cow-boy dans SHALAKO, un mineur dans TRAITRE SUR COMMANDE, l’explorateur polaire Roald Amundsen dans LA TENTE ROUGE, et un ancien prisonnier dans la satire politique LE GANG ANDERSON (avec un Chistopher Walken tout jeune). Après AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTE, les producteurs cherchent à remplacer Lazenby. L’acteur américain John Gavin est engagé pour jouer le super-agent dans LES DIAMANTS SONT ETERNELS, mais le président de United Artists, David Picker, pense qu'il est impératif que Sean Connery incarne à nouveau James Bond. Il rencontre personnellement l’acteur, et lui promet un cachet qui le fera entrer dans le livre des records. "J’ai mis une semaine pour me décider à retourner ou non aux James Bond, dit Sean Connery. Pourquoi suis-je revenu ? Eh bien, on m’offrait énormément d’argent, et en tournant le film je pouvais faire un don important à l’association caritative du Scottish International Educational Trust, que j’ai aidé à fonder. J’ai aussi obtenu une promesse de la part de United Artists de pouvoir tourner deux films hors 007 de mon côté. Il y avait une autre raison aussi... le réalisateur Guy Hamilton a resserré le temps de tournage pour que je ne passe pas une année entière sur le film."

L’HOMME LE PLUS SEXY DU MONDE
Après James Bond, Sean Connery s’applique à jouer dans des films qui font appel à sa finesse et à sa sensibilité. Il prouve qu’il peut utiliser sa personnalité hors du commun pour des rôles différents de celui de 007. Dans les années 70, il donne quelques unes de ses meilleures interprétations, avec des rôles dans LE CRIME DE L’ORIENT-EXPRESS, LE LION ET LE VENT, L’HOMME QUI VOULUT ETRE ROI, LA ROSE ET LA FLECHE et LE VOL DU RAPIDE. En 1983, Sean Connery revient à son fameux rôle, incarnant James Bond dans JAMAIS PLUS JAMAIS, la production non officielle de Kevin McClory et Jack Schwartzman, un remake de OPERATION TONNERRE. Puis viennent HIGHLANDER, LE NOM DE LA ROSE et LES INCORRUPTIBLES, pour lequel il remporte l'Oscar du meilleur second rôle. Sean Connery est également excellent dans INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE et A LA POURSUITE D’OCTOBRE ROUGE. En 1990, Sean Connery est élu "l’homme le plus sexy du monde par People magazine... Il a 60 ans. Quand un journaliste lui demande : "Est-ce vrai M. Sean Connery que les hommes de 60 ans sont plus viriles ?", l‘acteur de répondre : "Cela fait des années que je n'ai pas couché avec un homme de 60 ans." Lorsque des rumeurs circulent dans la presse asiatique disant que Sean Connery est sur son lit de mort, il disperse rapidement les doutes en arrivant en Jet-Pack (comme dans OPERATION TONNERRE) sur le plateau de l’émission de David Letterman (un talk-show américain très populaire). Son premier mariage, avec l’actrice australienne Diane Cilento, se termine en divorce. En 1970, il rencontre au Maroc sa seconde femme, Micheline, une Française-marocaine effervescente, lors d’un tournoi de golf, sport qu’il a appris pour GOLDFINGER. Il remporte le trophée des hommes, elle celui des dames. Ils se marient en 1975, à Gibraltar, et vivent maintenant la plupart du temps à Marbella en Espagne, ou aux Bahamas. Ils mènent dans ces deux endroits, une vie simple, calme, axée sur leur vie de famille. Sean Connery reste l’un des rares acteurs à maintenir une stature de légende à l’écran depuis plus de trente ans. Dans des rôles aussi variés que James Bond, Robin des Bois, Agamemnon, et même un dragon du moyen âge, Sean Connery dégage une présence magnétique à l’écran que peu d’acteurs ont pu égaler.