Martini

Loading...

Le cocktail préféré de James Bond est devenu indissociable d’un certain raffinement pour ceux qui apprécient les boissons alcoolisées. Les vodkas martinis de Bond, medium dry, au shaker, non à la cuillère, et avec un zeste de citron, le distingue comme quelqu’un qui sait ce qu’il veut et comment il le veut. Néanmoins, tout a un prix et un goût si particulier se paye, car cette boisson favorite est aussi une signature. Les exigences de Bond ne font pas de lui un snob en ce qui concerne la boisson. Quand Henderson, l’agent des services secrets en poste au Japon depuis longue date, lui prépare un martini sans se servir du shaker, Bond goûte au cocktail et dit aimablement : "Parfait". Clairement, Bond ne voit pas l’utilité de mettre à mal ’hospitalité de son collègue, qui a vécu 28 ans au Japon. Dans ses martinis, Bond préfère la vodka d’origine russe. Il ne supporte pas la vodka thaï, dont une simple dose suffit à le faire grimacer lors de la mission ON NE VIT QUE DEUX FOIS. Le martini était autrefois connu sous le nom de "Martinez", duquel le nom actuel pourrait être dérivé, mais une autre école prétend que ce nom vient de l’association de la boisson au fabricant de vermouth Martini, Sola & Co. (Martini & Rossi, de nos jours).