Champagne

Loading...

Au cours de sa carrière, James Bond côtoie les deux rois du champagne, Dom Pérignon et Bollinger, tout comme la plupart des ennemis qu’il rencontre. • Dr No a servi une bouteille de Dom Pérignon à dîner lorsqu’il a essayé de rallier Bond à la cause du SPECTRE. Quand il apprend que c’est un millésime 1955, 007 rétorque que sa préférence va au millésime 53. • Au cours de la mission OPERATION TONNERRE, James Bond lui-même commande un Dom Pérignon 1955 au restaurant du casino en compagnie de Domino. Peut-être n’y avait-il pas de 1953 à la carte. • Lors de la mission GOLDFINGER, Bond sert un Dom Pérignon 1953 à Jill Masterson. Quand Bond remarque que la bouteille est tiède, il lance : "Ma chère petite, il y a des choses qui ne se font pas, comme boire un Dom Pérignon 53 à une température au-dessus de 3 degrés." • Durant la mission ON NE VIT QUE DEUX FOIS, la secrétaire de M. Osato, Helga Brandt, offre à Bond un Dom Pérignon 1959. Bond se montre quelque peu rétif à accepter, sachant qu’il a laissé un cadavre dans le bar juste la veille. • Pendant AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTE, Bond commande un Dom Pérignon 1957 pour Tracy et lui-même. Elle quitte la table rapidement, et Bond demande que le champagne soit monté dans la chambre de la jeune femme, numéro 423. Les bulles resteront malheureusement dans la bouteille, car Che Che, l’homme de Draco lance une attaque surprise contre Bond alors qu’il arrive dans la chambre. • Avec VIVRE ET LAISSER MOURIR, Bond commence à apprécier le champagne Bollinger. A San Monique, il en commande une bouteille, légèrement frappée. Elle lui est servie dans sa suite par Murmure, l’homme fort de Kananga. • Pour l’affaire de L’HOMME AU PISTOLET D’OR, Bond retrouve le Dom Pérignon. Cette fois-ci on lui offre une bouteille millésime 64. Bond préfère le 62. Qu’est-il advenu du 53 ? • Au cours de la mission L’ESPION QUI M’AIMAIT, Bond découvre un Dom Pérignon 1952 dans le sous-marin de Stromberg. Il était ravi de cette aubaine, jusqu'à ce qu’il réalise qu’Anya Amasova se préparait à venger la mort de son amant Sergei Bargov à l’aide d’un pistolet. • Pour la mission MOONRAKER, Holly Goodhead a une bouteille de Bollinger 69 dans sa chambre d’hôtel à Venise. Elle le partage avec Bond en même temps qu’elle lui révèle le nom de son vrai patron : la CIA. • A Paris, lors de sa mission DANGEREUSEMENT VÔTRE, Bond dîne avec Achille Aubergine au restaurant Jules Verne de la tour Eiffel. Il goûte au champagne et l’identifie comme étant un Bollinger 1975. Pour sa part, Aubergine commande un Lafitte Rothschild 1959, et Bond de commenter: "un autre excellent choix." Plus tard, dans la propriété de Max Zorin, Bond apporte à Stacey Sutton une bouteille de Bollinger et deux flûtes. • Au début de la mission TUER N’EST PAS JOUER, Linda, si seule sur son yacht, offre à Bond un verre de Bollinger après qu’il ait atterri sur son bateau. Il accepte, oubliant momentanément que l’un de ses collègues vient d’être brutalement assassiné. Au cours de la même mission, Bond s’arrête chez Harrod’s pour acheter quelques douceurs au général Georgi Koskov passé à l’Ouest, dont du Bollinger. • Dans la mission GOLDENEYE, Bond garde une bouteille de Bollinger 88 bien frappée, et deux flûtes dans la console centrale de son Aston Martin DB5..