err

Gale Sondergaard

Actrice états-unienne né le 15 février 1899
elle est morte à l'age de 86 ans le 14 août 1985

  1m68

Comédienne américaine d’origine danoise, née Edith Holm Sondergaard le 15 février 1899 à Litchfield (Minnesota). Elle s’oriente vers le théâtre après avoir terminé ses études à l’université où son père était professeur. Elle fait ses débuts à Broadway au milieu des années vingt avant d’épouser, en 1930, son second mari, le metteur en scène de théâtre Herbert Biberman, de le suivre à Hollywood et d’accepter, non sans réticence, de tourner en 1936 dans ANTHONY ADVERSE. Mais ce coup d’essai est un coup de maître puisqu’elle est récompensée par l’Oscar du meilleur second rôle féminin (attribué cette année-là pour la première fois). Dès lors, elle accumule les rôles de composition, se spécialisant dans les personnages de femmes fourbes et manipulatrices. Pressentie un temps pour tenir le rôle de la sorcière dans LE MAGICIEN D’OZ, elle devient, au milieu des années quarante, l’une des « evil women » (« les femmes maléfiques ») les plus populaires du cinéma américain. Ses pommettes hautes, son masque impassible et son apparence féline, la vouent aux personnages exotiques : elle est l’Eurasienne qui venge la mort de son amant en assassinant Bette Davis à la fin de LA LETTRE ou la sinistre FEMME AUX ARAIGNÉES opposée à Sherlock Holmes (Basil Rathbone). Elle donne aussi la réplique à des personnages de comédies comme Bob Hope (LE MYSTÈRE DE LA MAISON NORMAN), Shirley Temple (L’OISEAU BLEU) ou Abbott et Costello (DEUX NIGAUDS DANS LE MANOIR HANTÉ). Elle sera nommée une seconde fois pour l’Oscar du meilleur second rôle dans ANNA ET LE ROI DE SIAM. Mais au début des années cinquante, sa carrière bascule. Dénoncé comme communiste, son mari Herbert Biberman, l’un des “Dix d’Hollywood”, est condamné à six mois de prison. Refusant de témoigner devant la Commission des Activités Anti-Américaines, elle devient indésirable dans les studios et subsiste tant bien que mal en jouant de petits rôles à Broadway et à la télévision. Elle reviendra au cinéma après une absence de vingt ans dans un film dirigé par son mari. Sa dernière apparition sera celle d’une vieille Indienne dans LE RETOUR D’UN HOMME NOMMÉ CHEVAL. Elle est morte le 14 août 1985 à Woodland Hills (Californie).

1937 - Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film ANTHONY ADVERSE MARCHAND D'ESCLAVES

actrice (32 films)

1970  SAVAGE INTRUDER de Donald Wolfe
1969  ESCLAVES de Herbert J. Biberman
1949  VILLE HAUTE VILLE BASSE de Mervyn LeRoy
1947  LES PIRATES DE MONTEREY de Alfred L. Werker
1947  EN ROUTE POUR RIO de Norman Z. McLeod
1946  THE SPIDER WOMAN STRIKES BACK de Arthur Lubin
1946  ANNA ET LE ROI DE SIAM de John Cromwell
1946  DEUX NIGAUDS DANS LE MANOIR HANTE de Charles Barton
1944  VACANCES DE NOEL de Robert Siodmak
1944  LA FEMME AUX ARAIGNEES de Roy William Neill
1944  ENTER ARSENE LUPIN de Ford Beebe
1944  LA VENGEANCE DE L'HOMME INVISIBLE de Ford Beebe
1944  LA FIERE TZIGANE de Roy William Neill
1944  LA PASSION DU DOCTEUR HOHNER de George Waggner
1943  L'ILE DES PECHES OUBLIES de Edgar G. Ulmer
1943  UNE NUIT INOUBLIABLE de Richard Wallace
1943  APPOINTMENT IN BERLIN de Alfred E. Green
1943  THE STRANGE DEATH OF ADOLF HITLER de James P. Hogan
1942  LA BLONDE DE MES REVES de Sidney Lanfield
1942  ENEMY AGENTS MEET ELLERY QUEEN de James P. Hogan
1941  THE BLACK CAT de Albert S. Rogell
1941  ICI LONDRES de Edwin L. Marin
1940  L'OISEAU BLEU de Walter Lang
1940  LE SIGNE DE ZORRO de Rouben Mamoulian
1940  LA LETTRE de William Wyler
1939  JUAREZ ET MAXIMILIEN de William Dieterle
1939  SONS OF LIBERTY (CM) de Michael Curtiz
1938  LES BARREAUX BLANCS de Sam Wood
1938  COUP DE THEATRE de Robert B. Sinclair
1937  MAID OF SALEM de Frank Lloyd
1937  L'HEURE SUPREME de Henry King
1936  ANTHONY ADVERSE MARCHAND D'ESCLAVES de Mervyn LeRoy, Michael Curtiz