Peter Greenaway

Loading...
Son métier : Réalisateur
Sa nationnalité : Britannique
Son premier cri : 5 avril 1942 (76 ans)

Peter Greenaway, né à Newport (Pays de Galles) le 5 avril 1942, confiait à “Libération” en 1989 : «J’ai commencé ma carrière comme peintre et d’ailleurs, la peinture reste pour moi l’art visuel suprême. De tous temps, les grands peintres ont utilisé les facilités technologiques qu’ils avaient à leur disposition, Léonard De Vinci par exemple. Il est donc normal pour un créateur qui s’exprime dans un art visuel d’utiliser toutes les possibilités que son époque lui offre, et de nos jours, c’est le cinéma.» Après avoir exposé ses tableaux et ses dessins dès 1964, il a rapidement élargi son champ d’investigation, se consacrant ensuite à l’écriture et à l’illustration de livres. Puis, bien sûr, au cinéma : en 1965, et pendant une dizaine d’années, il travaillera comme monteur au département film du Central Office of Information, tout en réalisant lui-même d’abord des courts métrages expérimentaux, et, en 1980, un premier long métrage, THE FALLS, où éclate déjà son excentricité, dans la durée du film (trois heures et cinq minutes) et dans son sujet (présentation de quatre-vingt douze personnes dont le nom commence par “Fall…” et à qui il est arrivé un événement étrange…). À la question «Pourquoi filmez-vous ?», posée par “Libération” (hors-série, mai 1987), Greenaway répondait : «Peut-être que je fais des films pour pouvoir écrire et peindre en même temps… et faire des listes… et inventer des catalogues… et réfléchir aux possibilités et rapporter des paradoxes, développer des ironies, citer des énigmes, inventer des citations, raconter des histoires incroyables… et spéculer. La spéculation est ce qui compte le plus… Que se passe-t-il si…»… Peter Greenaway a acquis une réputation internationale avec MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS en 1982, où se confirmait une collaboration féconde avec le musicien Michael Nyman. Autre collaborateur régulier dans les films suivants : le directeur de la photographie français Sacha Vierny, qui a beaucoup travaillé avec Alain Resnais, cinéaste admiré par Greenaway. Enfin, Greenaway a organisé de nombreuses expositions, autour de ses œuvres ou de celles d’autres artistes, et des “installations” thématiques : “The Physical Self” (Rotterdam, 1991), “Cent objets pour représenter le monde” (Vienne, 1992), “Les bruits des nuages” (Paris, 1992), “Watching Water” (Venise, 1993), “Some Organising Principles” (Swansea, 1993), “Stairs” (Genève, 1994), etc. Il a écrit le livret de “Rosa”, un opéra qu’il a mis en scène, sur une musique de Louis Andriessen, à Amsterdam en 1994.

Il est

Films comme réalisateur

Année Titre
2014 3X3D
2007 LA RONDE DE NUIT
1999 HUIT FEMMES ET DEMIE
1996 THE PILLOW BOOK
1993 THE BABY OF MACON
1990 PROSPERO'S BOOKS
1989 LE CUISINIER, LE VOLEUR, SA FEMME ET SON AMANT
1988 DROWNING BY NUMBERS
1987 LE VENTRE DE L'ARCHITECTE
1985 ZOO
1982 MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS
1981 ZANDRA RHODE
1981 ACT OF GOD
1980 THE FALLS

Films comme scenarite

Année Titre
2014 3X3D de Jean-Luc Godard, Peter Greenaway, Edgar Pêra
2007 LA RONDE DE NUIT de Peter Greenaway
1999 HUIT FEMMES ET DEMIE de Peter Greenaway
1987 LE VENTRE DE L'ARCHITECTE de Peter Greenaway
1982 MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS de Peter Greenaway