Ingmar Bergman

Loading...
Son métier : Réalisateur
Sa nationnalité : Suédois
Son premier cri : 14 juillet 1918
Il s'est éteint le : 29 juillet 2007 à l'age de 89 ans

1m79
Il est marié à
- Else Fisher de 1943 à 1945
- Ellen Bergman de 1945 à 1950
- Gun Grut de 1951 à 1959
- Käbi Laretei de 1959 à 1969
- Ingrid von Rosen de 1971 à 1995

Fils d’un pasteur luthérien, il fut élevé dans une stricte religiosité appelant une vie de refoulements et de sacrifices. Le théâtre de marionnettes allait être le premier échappatoire d’une enfance qui marqua toute son œuvre. Bergman étudia la littérature et l’histoire de l’art à l’université de Stockholm, avant de travailler comme assistant metteur en scène au Royal Opera. L’une de ses premières pièces, la Mort de Punch (1942), attira l’attention de la société de production Svensk Filmindustri (SF), qui lui proposa un emploi de scénariste en 1943. L’année suivante, le premier scénario de Bergman, Tourments, fut tourné par Alf Sjöberg. Il y met en scène un psychopathe dans une Suède neutre face au conflit mondial. Tourments et désespoirs de toute une nation par le prisme d’un personnage particulier : l’essence de la technique bergmanienne était en germe. De 1944 à 1952, Bergman fut directeur artistique du théâtre de Hälsingborg. Il y monta de nombreuses pièces (Ibsen, Strindberg, Molière, etc.) sous l’approbation de la critique internationale. Durant cette période, il réalisa également Crise (Kris, 1946), pour la société de production SF, dont le protagoniste est le portrait d’un Bergman anxieux, aux prises avec l’autorité tutélaire. La Prison (Fängelse, 1949), fut le premier film écrit et réalisé par Bergman. Empreint de préoccupations existentielles, il y affirma ce goût de la narration qui lui valut une reconnaissance internationale. La fin de la décennie a amené le thème du couple en rupture, dans la tradition de l’univers de Strindberg : la Soif!/!la Fontaine d’Aréthuse (Törst) et Vers la joie (Till glädje, 1950). Les films suivants allaient être la synthèse thématique de cet univers, en un traitement toujours satirique : une réflexion sur la toute-puissance d’un Dieu vengeur face à des couples qui se débattent pour donner un sens à leur vie. La Nuit des forains (Gycklarnas afton, 1953) fut mal accueilli dans son pays natal tant la critique sociale fut cinglante. En revanche, le Septième Sceau (Det sjunde inseglet, 1956), immense allégorie sur la vie et la mort, Dieu face à l’holocauste, connut un succès international. Il réalisa à la suite quatre films importants : les Fraises sauvages (Smultronstället, 1957), Au seuil de la vie (Nära livet, 1958), le Visage (Ansiktet, 1958) et la Source (Jungfrukällan, 1960). Le film Persona (1966), avec son prologue incohérent, ses symétries construites, ses prises de vues rapprochées et la quasi-inexistence du son et de la musique, résume l’inspiration austère et psychanalytique des années 1960. Dans les années 1970, le cinéma de Bergman acquit une dimension internationale, avec des films tels que : Cris et Chuchotements (Viskningar och rop, 1973)!; la Flûte enchantée (Trollfljöten, 1975)!; Sonate d’automne (The Autumn Sonata, 1978)!; Scènes de la vie conjugale (Scener ur ett äktenskap, 1973)!; Face-à-Face (Ansikte mot ansikte, 1976)!; mais aussi ses mises en scène pour le théâtre : le Canard sauvage (1972) ou le Misanthrope (1973). Bergman travailla également pour la télévision en adaptant par exemple les Scènes de la vie conjugale. Au cours des années 1980, Bergman réalisa plusieurs films et continua également à faire de la mise en scène pour le théâtre suédois. Fanny et Alexandre (Fanny or Alexander, 1982) propose, au travers des yeux d’un enfant, l’itinéraire biographique et artistique du cinéaste. Plus récemment, Bergman publia des récits autobiographiques : Lanterna magica, en 1987 et Images, en 1990, ainsi que deux scénarios dont les Meilleures Intentions (réalisé par Bille August), en 1993. Ingmar Bergman reçut également plusieurs récompenses dont l’Ours d’or au festival de Berlin, en 1958!; la Plaque d’or de la Swedish Academy, en 1958!; l’oscar du meilleur film étranger, en 1961 et en 1962!; prix Erasmus, aux Pays-Bas, en 1965. Il fut également nommé Docteur honoris causa en philosophie à l’université de Stockholm, en 1975.

Il est

Films comme réalisateur

Année Titre
2003 SARABAND
1984 APRES LA REPETITION
1982 FANNY ET ALEXANDRE
1980 DE LA VIE DES MARIONNETTES
1979 MON ILE FARO
1978 SONATE D'AUTOMNE
1977 L'OEUF DU SERPENT
1976 FACE A FACE
1975 LA FLUTE ENCHANTEE
1973 SCENES DE LA VIE CONJUGALE
1972 CRIS ET CHUCHOTEMENTS
1970 LE LIEN
1969 UNE PASSION
1968 LE RITE
1967 STIMULANTIA
1967 LA HONTE
1967 L'HEURE DU LOUP
1966 PERSONA
1964 TOUTES SES FEMMES
1963 LE SILENCE
1962 LES COMMUNIANTS
1961 A TRAVERS LE MIROIR
1960 LA SOURCE
1960 L'OEIL DU DIABLE
1958 AU SEUIL DE LA VIE
1958 LE VISAGE
1957 LE SEPTIEME SCEAU
1957 LES FRAISES SAUVAGES
1955 REVES DE FEMMES
1955 SOURIRES D'UNE NUIT D'ETE
1954 UNE LECON D'AMOUR
1953 LA NUIT DES FORAINS
1952 L'ATTENTE DES FEMMES
1952 UN ETE AVEC MONIKA
1950 CELA NE SE PRODUIRAIT PAS ICI
1950 JEUX D'ETE
1949 LA FONTAINE D'ARETHUSE
1949 VERS LA JOIE
1948 LA PRISON
1948 VILLE PORTUAIRE
1947 MUSIQUE DANS LES TENEBRES
1947 L'ETERNEL MIRAGE
1946 IL PLEUT SUR NOTRE AMOUR
1945 CRISE

Films comme scenarite

Année Titre
2003 SARABAND de Ingmar Bergman
1992 LES MEILLEURES INTENTIONS de Bille August
1984 APRES LA REPETITION de Ingmar Bergman
1982 FANNY ET ALEXANDRE de Ingmar Bergman
1980 DE LA VIE DES MARIONNETTES de Ingmar Bergman
1979 MON ILE FARO de Ingmar Bergman
1978 SONATE D'AUTOMNE de Ingmar Bergman
1977 L'OEUF DU SERPENT de Ingmar Bergman
1976 FACE A FACE de Ingmar Bergman
1975 LA FLUTE ENCHANTEE de Ingmar Bergman
1973 SCENES DE LA VIE CONJUGALE de Ingmar Bergman
1972 CRIS ET CHUCHOTEMENTS de Ingmar Bergman
1970 LE LIEN de Ingmar Bergman
1969 UNE PASSION de Ingmar Bergman
1968 LE RITE de Ingmar Bergman
1967 STIMULANTIA de Ingmar Bergman, Jörn Donner, Gustav Molander, Vilgot Sjöman
1967 LA HONTE de Ingmar Bergman
1967 L'HEURE DU LOUP de Ingmar Bergman
1966 PERSONA de Ingmar Bergman
1964 TOUTES SES FEMMES de Ingmar Bergman
1963 LE SILENCE de Ingmar Bergman
1962 LES COMMUNIANTS de Ingmar Bergman
1961 A TRAVERS LE MIROIR de Ingmar Bergman
1960 L'OEIL DU DIABLE de Ingmar Bergman
1958 LE VISAGE de Ingmar Bergman
1958 AU SEUIL DE LA VIE de Ingmar Bergman
1957 LE SEPTIEME SCEAU de Ingmar Bergman
1957 LES FRAISES SAUVAGES de Ingmar Bergman
1956 SISTA PARET UT de Alf Sjöberg
1955 REVES DE FEMMES de Ingmar Bergman
1955 SOURIRES D'UNE NUIT D'ETE de Ingmar Bergman
1954 UNE LECON D'AMOUR de Ingmar Bergman
1953 LA NUIT DES FORAINS de Ingmar Bergman
1952 L'ATTENTE DES FEMMES de Ingmar Bergman
1952 UN ETE AVEC MONIKA de Ingmar Bergman
1950 JEUX D'ETE de Ingmar Bergman
1949 VERS LA JOIE de Ingmar Bergman
1948 LA PRISON de Ingmar Bergman
1948 VILLE PORTUAIRE de Ingmar Bergman
1948 SENSUALITE de Gustaf Molander
1947 LA FEMME SANS VISAGE de Gustaf Molander
1947 MUSIQUE DANS LES TENEBRES de Ingmar Bergman
1947 L'ETERNEL MIRAGE de Ingmar Bergman
1946 IL PLEUT SUR NOTRE AMOUR de Ingmar Bergman
1945 CRISE de Ingmar Bergman
1944 TOURMENTS de Alf Sjöberg

Films comme acteur

Année Titre
2017 Persona, le film qui a sauvé Ingmar Bergman de Manuelle Blanc
1968 LE RITE de Ingmar Bergman

Films comme producteur

Année Titre
1980 DE LA VIE DES MARIONNETTES de Ingmar Bergman
1970 LE LIEN de Ingmar Bergman
1966 PERSONA de Ingmar Bergman
1960 LA SOURCE de Ingmar Bergman

Films comme directeur photo

Année Titre
1967 STIMULANTIA de Ingmar Bergman, Jörn Donner, Gustav Molander, Vilgot Sjöman

1 Photos