Daniel Duval

Loading...
Son métier : Acteur
Sa nationnalité : Français
Son premier cri : 28 novembre 1944
Il s'est éteint le : 10 octobre 2013 à l'age de 69 ans

Enfant de l’Assistance Publique, Daniel Duval naît le 28 novembre 1944 à Vitry-sur-Seine. Un temps apprenti-menuisier puis formé à l’école du documentaire, il a l’âme d’un authentique artisan. Toute son œuvre de cinéaste reflétera ses origines, qu’il n’a jamais reniées. LE VOYAGE D’AMÉLIE exalte la débrouillardise de ceux qui en veulent ; L’OMBRE DES CHÂTEAUX, la dignité des perdants et leur rachat par l’humour ; LA DÉROBADE, l’amitié plus forte que l’appel du gain et L’AMOUR TROP FORT, le droit au rêve pour tous. Seul, EFFRACTION semble une comédie policière de commande, un peu à part dans l’univers tendre quoique tendu de cet incontestable auteur. Ses films ont connu des fortunes diverses. Sans vedettes, les deux premiers ont été des succès critiques mais n’ont pas rencontré leurs publics. Le troisième, LA DÉROBADE, adapté d’un livre à succès de Jeanne Cordelier, fut un jackpot commercial (600 000 entrées Paris) mais ne servit en rien l’image de son réalisateur. On le confondit avec le terrible souteneur qu’il y interprète face à Miou-Miou, qui décrocha pour sa part, avec le rôle de la douce prostituée Marie, le César 1979 de la Meilleure Actrice. Daniel Duval déclarait en 1991 à “Télérama” : « J’avais trop bien joué mon rôle, sans doute. Le pire, c’est que pendant toute la préparation du film, il n’avait jamais été question que j’interprète le personnage. Dix jours avant le début du tournage, je rends visite au distributeur. Il me fixe droit dans les yeux. Et tout d’un coup, il lâche. “C’est évident, c’est toi.” J’ai réfléchi. Et j’ai fini par céder. Les gens ont pensé que j’étais totalement naturel dans mon emploi alors que tout, dans le personnage, me révulsait, les costumes de soie et les brushings, mais surtout le cynisme et la violence. Dans le même temps, de l’autre côté de la caméra, je devais oublier ce salaud et filmer mes actrices avec amour. L’enfer. » Outre ses emplois dans ses propres films, Daniel Duval a joué des rôles plus ou moins importants dans ceux des autres. Citons l’infâme gangster Tom Veronese dans LE BAR DU TÉLÉPHONE ; le père indigne de Y AURA-T-IL DE LA NEIGE À NOËL ? ; l’amant exhibitionniste de Nathalie Baye dans SI JE T’AIME, PRENDS GARDE À TOI, ou l’architecte blasé du VENT DE LA NUIT. En 1984, Daniel Duval a tourné deux thrillers pour la télévision : “Un chien écrasé”, interprété par Roland Blanche et France Dougnac et “Série Noire” avec Roland Blanche et Niels Arestrup. Il s’est réservé une petite apparition dans les deux. On a pu le voir aussi dans “Néfertiti”, de Guy Gilles (1994). En 1987, il a défrayé la chronique bien malgré lui. Un jet de cocktail-molotov dans un bar de province lui a valu un séjour d’une semaine en prison. Cet enfermement préventif était immérité puisque l’affaire se solda par un non-lieu. Aujourd’hui, Daniel Duval semble privilégier sa carrière de comédien. En 1998, il confessait au magazine “Première” : « J’ai pris la glande comme un art. C’est ce qui m’a évité l’aigreur et fait profiter de la vie pendant mes années noires. Si je ne réalise plus, c’est que j’ai fait le compte : l’écriture, le montage financier, les dettes à rembourser si le film ne marche pas, c’est six ans de ta vie. C’est dur. J’ai arrêté parce que je n’avais plus l’étincelle. Je fonctionne toujours au désir, pas au cachet. » De 1978 à 1981, Daniel Duval a été marié à Anna Karina.

Il est

Films comme réalisateur

Année Titre
2005 LE TEMPS DES PORTE-PLUMES
1983 EFFRACTION
1981 L'AMOUR TROP FORT
1979 LA DEROBADE
1977 L'OMBRE DES CHATEAUX
1974 LE VOYAGE D'AMELIE

Films comme scenarite

Année Titre
2005 LE TEMPS DES PORTE-PLUMES de Daniel Duval
1983 EFFRACTION de Daniel Duval
1977 L'OMBRE DES CHATEAUX de Daniel Duval
1973 LA VILLE-BIDON de Jacques Baratier

Films comme acteur

Année Titre
2011 LES LYONNAIS de Olivier Marchal
2010 DE VRAIS MENSONGES de Pierre Salvadori
2009 RTT de Frédéric Berthe
2007 LE DEUXIEME SOUFFLE de Alain Corneau
2007 GOMEZ VS TAVARES de Gilles Paquet-Brenner, Cyril Sebas
2007 JEAN DE LA FONTAINE, LE DEFI de Daniel Vigne
2007 LE FILS DE L'EPICIER de Eric Guirado
2007 3 AMIS de Michel Boujenah
2005 LE TEMPS DES PORTE-PLUMES de Daniel Duval
2005 CACHE de Michael Haneke
2005 LE TEMPS QUI RESTE de François Ozon
2004 36 QUAI DES ORFEVRES de Olivier Marchal
2003 LE TEMPS DU LOUP de Michael Haneke
1999 LE VENT DE LA NUIT de Philippe Garrel
1998 SI JE T'AIME, PRENDS GARDE A TOI de Jeanne Labrune
1997 J'IRAI AU PARADIS CAR L'ENFER EST ICI de Xavier Durringer
1996 Y AURA T-IL DE LA NEIGE A NOEL? de Sandrine Veysset
1995 LOVE, ETC. de Marion Vernoux
1994 NEFERTITI, LA FILLE DU SOLEIL de Guy Gilles
1990 STAN THE FLASHER de Serge Gainsbourg
1985 LES LOUPS ENTRE EUX de José Giovanni
1984 LE JUGE de Philippe Lefebvre (II)
1984 UN ETE D'ENFER de Michael Schock
1980 LE BAR DU TELEPHONE de Claude Barrois
1979 LA DEROBADE de Daniel Duval
1978 VA VOIR MAMAN, PAPA TRAVAILLE de François Leterrier
1978 LE DERNIER AMANT ROMANTIQUE de Just Jaeckin
1975 QUE LA FETE COMMENCE de Bertrand Tavernier
1974 L'AGRESSION de Gérard Pirès
1973 LA VILLE-BIDON de Jacques Baratier

Films comme compositeur

Année Titre
1975 Le chant du départ de Pascal Aubier

2 Photos