Pierre Arditi

Loading...
Que sont-ils devenues ? (passez la souris sur la photo.)


Son métier : Acteur
Sa nationnalité : Français
Son premier cri : 1 décembre 1944 (73 ans)

1m70

Né le 1er décembre 1944 à Paris, n'est pas venu au métier de comédien mû par une nécessité profonde. Certes, comme beaucoup d'enfants, il aimait le cinéma mais en spectateur. C'est sa soeur Catherine elle fréquentait le cours d'art dramatique de Tania Balachova qui l'encouragea à embrasser cette carrière pour laquelle, du moins au début, il ne se sentait pas particulièrement fait. C'est pourquoi ses débuts furent modestes et son cheminement vers la renommée relativement lent. En 1965, il entre dans la compagnie de Marcel Maréchal et joue pour la première fois au théâtre dans "L'opéra du monde" d'Audiberti. Il apprend son métier en passant de figurant à second rôle avant d'accéder au premier rôle. Citons : "1000 francs de récompense", "Cripure", "Roméo et Juliette", "Capitaine Bada" ou "La Poupée" dans des mises en scènes de Marcel Maréchal. "J'ai mis du temps à me fabriquer, davantage qu'un certain nombre d'autres gens. Je suis arrivé à maturation entre 38 et 40 ans". Jean-Louis Barrault le met en scène dans "Diderot à corps perdu" et "Les Strauss". Pierre Mondy, dans "Trois lits pour huit", Andréas Voutsinas, dans "Les Exilés", etc. Il complète ce méticuleux apprentissage sur les planches en apparaissant souvent à la télévision, dirigé par les maîtres du petit écran : Michel Mitrani, Gérard Chouchan, Serge Moati, Marcel Bluwal et Roberto Rossellini qui le dirige dans le rôle titre de son BLAISE PASCAL (1971). Sa première vraie rencontre avec le cinéma a lieu en 1980, avec MON ONCLE D'AMERIQUE sous la direction d'Alain Resnais. Puis suivront LA VIE EST UN ROMAN (1983), L'AMOUR A MORT (1984) et MELO (1986) pour lequel il obtient le César du meilleur second rôle masculin pour son personnage de Pierre. Il remporte la même année le Sept d'Or du meilleur acteur pour son interprétation dans LE PARFAIT AMOUR, téléfilm de Jean-Pierre Marchand, et le Molière pour sa création dans "La Répétition ou l'amour puni", la pièce de Jean Anouilh. En 1986 et 1987, Pierre Arditi enchaîne film sur film tout en continuant à jouer au théâtre : "L'Eloignement" de Loleh Bellon, où il est le partenaire de Macha Méril, est l'un des succès de l'année 1987. Cette dépense d'énergie est pour Arditi, inhérente au métier de comédien. "Ce n'est pas un métier de radin ; il faut dépenser sans compter. Faire deux choses en même temps, j'en ai besoin pour être créatif". (1). A l'aise dans tous les styles, il alterne comédie d'espionnage ( VANILLE-FRAISE de Gérard Oury, 1989) ; policier ( RADIO CORBEAU d'Yves Boisset, 1988) ; comédie sentimentale ( PLAISIR D'AMOUR de Nelly Kaplan, 1990) ; comédie politique ( LA PETITE APOCALYPSE de Costa-Gavras, 1992) et comédie tout court ( LES CLES DU PARADIS de Philippe de Broca, 1991) avant de remporter le César du Meilleur Acteur grâce aux 4 personnages qu'il interprète face à Sabine Azema dans les deux films d'Alain Resnais SMOKING et NO SMOKING (1993). (1) Extraits d'entretiens parus dans Première et La Revue du Cinéma.

Il est

Films comme acteur

Année Titre
2018 LES ESTIVANTS de Valeria Bruni Tedeschi
2017 MONSIEUR & MADAME ADELMAN de Nicolas Bedos
2013 LA FLEUR DE L'AGE de Nick Quinn
2012 VOUS N'AVEZ ENCORE RIEN VU de Alain Resnais
2011 ADIEU BERTHE de Bruno Podalydès
2010 Ensemble, c'est trop de Léa Fazer
2010 ROSES A CREDIT de Amos Gitai
2010 Je ne vous oublierai jamais de Pascal Kané
2010 Streamfield, les carnets noirs de Jean-Luc Miesch
2009 JE VAIS TE MANQUER de Amanda Sthers
2008 LE GRAND ALIBI de Pascal Bonitzer
2008 TU PEUX GARDER UN SECRET de Alexandre Arcady
2008 BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE) de Bruno Podalydès
2008 MUSEE HAUT, MUSEE BAS de Jean-Michel Ribes
2008 LE CODE A CHANGE de Danièle Thompson
2006 COUP DE SANG de Jean Marboeuf
2006 LE GRAND APPARTEMENT de Pascal Thomas
2006 COEURS de Alain Resnais
2005 LE PARFUM DE LA DAME EN NOIR de Bruno Podalydès
2005 LE COURAGE D'AIMER de Claude Lelouch
2004 POURQUOI (PAS) LE BRESIL de Laetitia Masson
2004 L'UN RESTE L'AUTRE PART de Claude Berri
2003 PAS SUR LA BOUCHE de Alain Resnais
2003 LE MYSTERE DE LA CHAMBRE JAUNE de Bruno Podalydès
2000 LES ACTEURS de Bertrand Blier
2000 LA FAUSSE SUIVANTE de Benoît Jacquot
1998 HASARDS OU COINCIDENCES de Claude Lelouch
1998 QUE LA LUMIERE SOIT de Arthur Joffé
1997 MESSIEURS LES ENFANTS de Pierre Boutron
1997 ON CONNAIT LA CHANSON de Alain Resnais
1996 HOMMES, FEMMES, MODE D'EMPLOI de Claude Lelouch
1996 LES CAPRICES D'UN FLEUVE de Bernard Giraudeau
1995 LE HUSSARD SUR LE TOIT de Jean-Paul Rappeneau
1993 SMOKING de Alain Resnais
1993 NO SMOKING de Alain Resnais
1992 LA PETITE APOCALYPSE de Costa-Gavras
1991 PLAISIR D'AMOUR de Nelly Kaplan
1991 LES CLEFS DU PARADIS de Philippe de Broca
1989 RADIO CORBEAU de Yves Boisset
1989 VANILLE FRAISE de Gérard Oury
1988 BONJOUR L'ANGOISSE de Pierre Tchernia
1987 FLAG de Jacques Santi
1987 LA PASSERELLE de Jean-Claude Sussfeld
1987 L'ETAT DE GRACE de Jacques Rouffio
1987 AGENT TROUBLE de Jean-Pierre Mocky
1987 DE GUERRE LASSE de Robert Enrico
1986 TRIPLE SEC (CM) de Yves Thomas
1986 SUIVEZ MON REGARD de Jean Curtelin
1986 MELO de Alain Resnais
1985 STRICTEMENT PERSONNEL de Pierre Jolivet
1984 L'AMOUR A MORT de Alain Resnais
1984 FEMMES DE PERSONNE de Christopher Frank
1983 LA VIE EST UN ROMAN de Alain Resnais
1981 NESTOR BURMA, DETECTIVE DE CHOC de Jean-Luc Miesch
1980 PILE OU FACE de Robert Enrico
1980 MON ONCLE D'AMERIQUE de Alain Resnais
1978 L'AMOUR VIOLE de Yannick Bellon
1970 ALYSE ET CHLOE de René Gainville
1970 LE DERNIER SAUT de Édouard Luntz

Films comme divers

Année Titre
1986 HANNAH ET SES SŒURS de Woody Allen
1971 ON CONTINUE A L'APPELER TRINITA de Enzo Barboni
1970 ON L'APPELLE TRINITA de Enzo Barboni

Films comme acteur

Année Titre
1968 L'HOMME DU "PICARDIE" de Jacques Ertaud

Films comme Guest star

Année Titre
1977 LES CINQ DERNIERES MINUTES (Cabrol) dans l'épisode Châteaux en campagne