John Cassavetes

Loading...
Que sont-ils devenues ? (passez la souris sur la photo.)


Son métier : Réalisateur, Acteur, Scénariste
Sa nationnalité : États-Unien
Son premier cri : 9 décembre 1929
Il s'est éteint le : 3 février 1989 à l'age de 60 ans

1m70
Il est marié à
Gena Rowlands (1954/1989)

Acteur et réalisateur états-Unien d'origine grecque, John Cassavetes est né à New York 9 décembre 1929. Il fit ses études au Colgate College puis à l'Academy of Dramatic Arts de New York. Jusqu'en 1960, il reste un acteur de second plan, inconnu en France, qui travaille pour la télévision dans la plupart des grandes séries américaines, notamment "Johny Staccato" et "Alfred Hitchcock présente". Ses interprétations d'Axel Nordmann, jeune déserteur qui se prend d'amitié pour un camarade de travail noir dans le film de Martin Ritt et celle du révolté devenu tueur suicidaire dans LIBRE COMME LE VENT font vraiment état de son tempérament. Enseignant parallèlement le théâtre, John Cassavetes attire brusquement l'attention sur lui avec SHADOWS, un film improvisé sur le thème du racisme. Deux ans plus tard, il tourne LA BALLADE DES SANSESPOIR puis UN ENFANT ATTEND, qui marque la dernière apparition de Judy Garland à l'écran. Puis il réalise FACES, avec l'actrice Gena Rowlands, qui est devenue sa femme en 1953. Après le tournage de OPENING NIGHT en 1978, film difficile qui ne sortira en France qu’en 1992, John Cassavetes revient au théâtre en tant qu’auteur et metteur en scène : ainsi, de 1980 à 1987, il monte cinq pièces à Los Angeles avec pour interprètes son fils Nick, Peter Falk ou Gena Rowlands. Parallèlement, il tourne (toujours avec Sam Shaw à la production) son film qui obtiendra le plus large succès public, GLORIA. Polar tourné à New York, il met en scène la mafia de la ville à la poursuite d’une certaine Gloria Swenson (hommage non dissimulé à Swanson), jouée par l’épouse du cinéaste. Présenté au festival de Venise, le film obtient le Lion d’or. Cependant, les inconditionnels du cinéaste sont quelque peu déçus de cette «dérive commerciale» bien que la mise en scène ne corresponde toujours pas aux codes hollywoodiens.John Cassavetes reviendra ensuite à un cinéma bien plus autobiographique avec LOVE STREAMS. Adapté d’une pièce de théâtre signée Ted Allan et mise en scène par le cinéaste en 1981 (avec Gena Rowlands et Jon Voight), le film est, de manière détournée, le bilan du couple Cassavetes-Rowlands et se déroule en grande partie dans leur propre maison, où l’on retrouve les décors de FACES et les quelques tableaux peints par le réalisateur. Bien qu’il s’agisse d’une importante production (le film est produit par Cannon), l’œuvre n’en souffre pas, Cassavetes ayant eu les mains libres. On y retrouve les thèmes chers au réalisateur, comme la folie, la mort et la solitude. Mais c’est aussi le grand retour de John Cassavetes à l’interprétation dans un grand rôle. C’est alors la consécration du public et de la critique car le film est considéré comme étant la somme de toute une carrière. Présenté avec succès au festival de Berlin en 1984, LOVE STREAMS obtient l’Ours d’or, a ainsi bénéficié une large publicité qui a aidé sa diffusion et permis la réédition en France de MEURTRE D’UN BOOKMAKER CHINOIS (The Killing of a Chinese Bookie), précédemment distribué en France sous le titre LE BAL DES VAURIENS, mais amputé de près de trente minutes par rapport à la version voulue par Cassavetes. Le film est alors découvert dans son intégralité par une nouvelle génération, ce qui lui donne une seconde carrière, prélude à la reconnaissance de l’œuvre de Cassavetes. Par la suite, ces succès aideront la sortie en France de plusieurs autres films rares ou inédits comme FACES et AINSI VA L’AMOUR.Tout de suite après, Cassavetes a l’intention de tourner un scénario intitulé «Son» qui conte les mésaventures d’un messie une nuit de noël à New York. Ce sujet abandonné, il enchaîne aussitôt sur BIG TROUBLE. Cette comédie, interprétée par Peter Falk, Alan Arkin et Robert Stack est produite par la Columbia. Elle ne fut distribuée en salle que de manière éphémère. Curieusement, il n’est pas diffusé en Europe, malgré l’intérêt du public aux œuvres de Cassavetes et la notoriété des interprètes. Après ce rude échec, John Cassavetes, alors âgé de 57 ans, et bien que déjà malade, espère néanmoins refaire un film. Plusieurs projets se succèdent (dont la suite de GLORIA, certainement dans un esprit de reconquête du public, et un film pour Sean Penn, «She’s Delovely») mais n’aboutissent à rien de concret. Parallèlement, il met en scène une pièce de théâtre en 1987, «A Woman of Mystery» avec son épouse et Carol Kane. La même année, il espère pouvoir réaliser un film intitulé «Begin the Beguine» avec Peter Falk et Ben Gazzara, ses amis de toujours. Contrairement aux habitudes, le projet est présenté sous forme de lectures (comme celui d’une pièce de théâtre) à un public restreint, mais le tournage ne verra jamais le jour.Auteur et personnage indépendant, en marge du cinéma de son pays, John Cassavetes est mort le 3 février 1989 à Los Angeles.

Il est

Films comme écrivain

Année Titre
1999 GLORIA de Sidney Lumet

Films comme réalisateur

Année Titre
1986 BIG TROUBLE
1984 LOVE STREAMS
1980 GLORIA
1978 OPENING NIGHT
1975 UNE FEMME SOUS INFLUENCE
1975 MEURTRE D'UN BOOKMAKER CHINOIS
1971 AINSI VA L'AMOUR
1970 HUSBANDS
1968 FACES
1963 UN ENFANT ATTEND
1962 LA BALLADE DES SANS-ESPOIR
1959 SHADOWS

Films comme scenarite

Année Titre
1997 SHE'S SO LOVELY de Nick Cassavetes
1984 LOVE STREAMS de John Cassavetes
1980 GLORIA de John Cassavetes
1978 OPENING NIGHT de John Cassavetes
1975 UNE FEMME SOUS INFLUENCE de John Cassavetes
1975 MEURTRE D'UN BOOKMAKER CHINOIS de John Cassavetes
1971 AINSI VA L'AMOUR de John Cassavetes
1970 HUSBANDS de John Cassavetes
1968 FACES de John Cassavetes
1962 LA BALLADE DES SANS-ESPOIR de John Cassavetes
1959 SHADOWS de John Cassavetes

Films comme acteur

Année Titre
1984 LOVE STREAMS de John Cassavetes
1982 LA TEMPÊTE de Paul Mazursky
1982 LA COUPE DE CHEVEUX (CM) de Tamar Simon Hoffs
1981 C'EST MA VIE, APRES TOUT! de John Badham
1978 FURIE de Brian De Palma
1978 OPENING NIGHT de John Cassavetes
1975 CAPONE de Steve Carver
1970 HUSBANDS de John Cassavetes
1968 ROMA COME CHICAGO de Alberto De Martino
1968 ROSEMARY'S BABY de Roman Polanski
1968 LES INTOUCHABLES de Giuliano Montaldo
1967 LES DOUZE SALOPARDS de Robert Aldrich
1967 LES ANGES DE L'ENFER de Daniel Haller
1964 A BOUT PORTANT de Don Siegel
1963 UN ENFANT ATTEND de John Cassavetes
1962 LA BALLADE DES SANS-ESPOIR de John Cassavetes
1958 LIBRE COMME LE VENT de Robert Parrish, John Sturges
1957 L'HOMME QUI TUA LA PEUR de Martin Ritt
1957 AFFAIR IN HAVANA de Laslo Benedek
1956 FACE AU CRIME de Don Siegel
1951 14 HEURES de Henry Hathaway

Films comme producteur

Année Titre
1968 FACES de John Cassavetes
1962 LA BALLADE DES SANS-ESPOIR de John Cassavetes

Films comme monteur

Année Titre
1975 UNE FEMME SOUS INFLUENCE de John Cassavetes
1968 FACES de John Cassavetes
1959 SHADOWS de John Cassavetes

Films comme acteur

Année Titre
1959/1960 JOHNNY STACCATO de John Brahm, John Cassavetes

Films comme Guest star

Année Titre
1956 ALFRED HITCHCOCK PRESENTE dans l'épisode You Got to Have Luck

Slider