HIROSHIMA MON AMOUR

(1958)
  • Telerama :
  • Jean Tullard :

Loading...

GENERIQUE

Argos Films
Prsente

Distribution

Elle ............................................ Emmanuelle Riva
Lui ............................................ Eiji Okada
l'allemand amoureux ............................................ Bernard Fresson
le pre ............................................ Pierre Barbaud
Stella Dassas

Equipe de Tournage

Ralisateur ............................................ Alain Resnais
Scnariste ............................................ Marquerite Duras
Directeur photo ............................................ Sacha Vierny
Dcorateur ............................................ Esaka
............................................ Mayo
............................................ Maurice Petri
Compositeur ............................................ Georges Delerue
............................................ Giovanni Fusco
Producteur ............................................ Anatole Dauman
Monteur ............................................ Henri Colpi
............................................ Jasmine Chasney
............................................ Anne Sarraute


L'OEIL DU MAITRE
DES RUINES ET DES HOMMES (CM)
LES SURMENES (CM)
TIRE-AU-FLANC 62
LES YEUX SANS VISAGE
LA BAIE DES ANGES
LOLA
UNE QUESTION D'ASSURANCE (CM)
UN AMOUR DE POCHE
MADE IN U.S.A
L'AMOUR FOU
PARIS NOUS APPARTIENT
UNE FEMME EST UNE FEMME
LA TETE CONTRE LES MURS
IMAGES POUR BAUDELAIRE (CM)
LE BEL AGE
UNE ETUDIANTE D'AUJOURD'HUI (CM)
LES CARABINIERS
LES BONNES FEMMES
LA COLLECTIONNEUSE
LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT
HIROSHIMA MON AMOUR
LA RELIGIEUSE
A BOUT DE SOUFFLE
CLEO DE 5 A 7
DEUX OU TROIS CHOSES QUE JE SAIS D'ELLE
LA CHINOISE
WEEK-END
LE BEAU SERGE
LE BEL INDIFFERENT (CM)
LE MEPRIS
MURIEL OU LE TEMPS D'UN RETOUR
LES FIANCES DU PONT MAC DONALD (CM)
LE FEU FOLLET
VIVRE SA VIE
ONE PLUS ONE
UNE HISTOIRE D'EAU (CM)
L'ANNEE DERNIERE A MARIENBAD
LES QUATRE CENTS COUPS
TIREZ SUR LE PIANISTE
JULES ET JIM
TOUS LES GARCONS S'APPELLENT PATRICK (CM)
LES COUSINS
A DOUBLE TOUR
LA POINTE COURTE
VACANCES PORTUGAISES
LE GRAIN DE SABLE
LES PARAPLUIES DE CHERBOURG
DU COTE D'OROUET
LE TIGRE AIME LA CHAIR FRAICHE
LES MISTONS (CM)
LA PEAU DOUCE
MODEL SHOP
ZAZIE DANS LE METRO
LA MORTE-SAISON DES AMOURS
LES BICHES
ADIEU PHILIPPINE
ALPHAVILLE
LOIN DU VIETNAM
LE SIGNE DU LION
LA CARRIERE DE SUZANNE
MASCULIN FEMININ
BANDE A PART
LA BOULANGERE DE MONCEAU (CM)
LE PETIT SOLDAT
VIE PRIVEE
ASCENSEUR POUR L'ECHAFAUD
LE SCANDALE
ARS (CM)
LA MERE ET L'ENFANT (CM)
NUIT ET BROUILLARD (CM)
LES GODELUREAUX
LA DENONCIATION
P.X.O. (CM)
LE COEUR BATTANT
BONJOUR, MONSIEUR LA BRUYERE (CM)
L'EAU A LA BOUCHE
PIERROT LE FOU

Date de sortie en france: 10 Juin 1959
Genre: Drame,
Dure:

C'est une brve rencontre qui se joue sous le ciel d'Hiroshima entre une actrice franaise et un architecte japonais. Amour sans espoir et sans retour, travers par le rappel, pour la jeune femme, de la passion tragique qui l'avait lie, Nevers, pendant l'Occupation, un soldat allemand.

Ce premier long mtrage d'Alain Resnais fut, par son sujet et son criture, le film le plus moderne, le plus rvolutionnaire du cinma franais de 1959. Les producteurs d'Argos Films, pour qui Resnais avait ralis "Nuit et brouillard", moyen mtrage sur l'univers concentrationnaire nazi, lui avaient propos un sujet caractre documentaire sur la bombe atomique. Il y travailla trois mois sans arriver un rsultat satisfaisant, et obtint la collaboration de Marguerite Duras pour crire une histoire de fiction. Resnais choisit Emmanuelle Riva comme interprte et le film obtint un trs grand succs. Dans son scnario, Marguerite Duras avait bris un tabou : celui des femmes dchues et fltries par la tonsure pour leurs rapports sexuels avec les Allemands sous l'Occupation. Dpassant les idologies, la politique, la guerre tait montre comme le destin de notre poque, les horreurs atomiques faisant revenir la mmoire censure, refoule, de la femme. Le thme de la mmoire et de l'oubli, cher Resnais dans ses courts-mtrages, fut port par les dialogues et le commentaire, littraires, incantatoires et admirables, de Duras, prcisant, sur un autre ton, ce que montraient les images. Les retours en arrire sont des images mentales venues de la conscience de la femme, le film suit la double voie du travelling et du commentaire, dans une criture cinmatographique alors entirement nouvelle. Un chef-d'oeuvre... inoubliable.

Recette :
Entres en France : 2244310